PRTL_UNE_SITE.jpg

 

La Pastorale des Réalités du Tourisme et des Loisirs du diocèse de Montpellier propose à tous : résidents, touristes et vacanciers, et pas seulement aux pratiquants, de juillet à septembre, outre la visite des édifices religieux, des rencontres pour découvrir le patrimoine religieux et autres réalités locales, s’informer et se distraire au plan musical.

Pour découvrir le détail des mardis du temps libre sur le littoral et à St Julien d’Olargues, les rencontres musicales le long du canal du midi, les passejades, cliquer sur le lien https://www.patrimoinereligieux34.catholique.fr/rencontrer

PRTL_Mardis_Site.jpg

Mardi 21 juillet de 18h à 20h, la paroisse Ste Thérèse du Caroux et la Pastorale des Réalités du Tourisme et des Loisirs vous proposent une rencontre conviviale au Prieuré de St Julien d'Olargues sur le thème : " Pourquoi meurt-on encore de faim en 2020 ", par le Docteur Pierre Micheletti, président d' "Action Contre la Faim".
Entrée libre. Suivi du verre de l'amitié.

Pour toute information, contacter : Marie-Christine Dides au  06.95.65.41.46


Mardi 28 juillet de 18h à 20h, la paroisse Ste Thérèse du Caroux et la Pastorale des Réalités du Tourisme et des Loisirs vous proposent une rencontre conviviale au Prieuré de St Julien d'Olargues sur le thème : "Pèlerin de Saint Jacques de Compostelle", par Jean-Pierre Martin de la Présence chrétienne sur le Chemin.
Entrée libre. Suivi du verre de l'amitié.

Pour toute information, contacter : Marie-Christine Dides au  06.95.65.41.46


Mardi 04 août de 18h à 20h, la paroisse Ste Thérèse du Caroux et la Pastorale des Réalités du Tourisme et des Loisirs vous proposent une rencontre conviviale au Prieuré de St Julien d'Olargues sur le thème : "Eglise et mémoire : 10 ans passés au Vatican", par Mgr Jean-Louis Bruguès,o.p,ancien archiviste et bibliothécaire au Vatican.
Entrée libre. Suivi du verre de l'amitié.

Pour toute information, contacter : Marie-Christine Dides au  06.95.65.41.46


Mardi 11 août de 18h à 20h, la paroisse Ste Thérèse du Caroux et la Pastorale des Réalités du Tourisme et des Loisirs vous proposent une rencontre conviviale au Prieuré de St Julien d'Olargues sur le thème : "Soyez dans la joie et l'allégresse", par le Père Jean Coste, curé de Sérignan.
Entrée libre. Suivi du verre de l'amitié.

Pour toute information, contacter : Marie-Christine Dides au  06.95.65.41.46

Eglise_Verte_Site.jpg

 

La balade a été organisée par le groupe Eglise Verte de Notre Dame de la Paix avec l’aide méthodologique de la Surfrider Foundation Europe. Le programme Initiative Océane nous a fourni des gants, des sacs et une bannière pour le ramassage. La collecte était également référencée sur leur site et accessible à tous.

L’initiative a été déclarée par mail à Mme Barthas-Orsal, élue à la métropole en charge de la gestion des déchets. La métropole nous a ainsi mis à disposition des gants, des pinces et des sacs poubelles ainsi qu’un lieu pour déposer les déchets.

L’ensemble des paroissiens, ainsi que le groupe scout Saint Jean XXIII ont tous été informés directement de la collecte de déchets. L’information a également été relayée auprès du diocèse de Montpellier et transmise sur leur newsletter.

L’accueil des participants s’est fait sur le parking de Notre Dame de la Paix à 9h30. Nous étions une trentaine : scouts, familles, religieuses, prêtres et Eglise Verte. Ce large public s’est retroussé les manches sur le parking de la paroisse et les rues et espaces verts des alentours pendant 1h. Nous avons ainsi récolté environ 45 kg de déchets (bouteilles en verre, bombonnes de gaz hilarant, extincteur, bidon d’huile de vidange…) et aussi 1,8 kg de canettes qui serviront pour financer des projets pour les ROM grâce à leur recyclage.

Après cette 1ere phase, nous sommes partis à pied, en vélo ou en co-voiturage en direction de la balade le long du Rieucoulon. Sur la route, certains ont continué la collecte, pendant que d’autres descendaient dans le lit du cours d’eau pour rapporter pneus, cadres de vélo, verre, plastique et métal pour un total de 65 kg de déchets !

A midi nous nous sommes retrouvés pour un pique-nique convivial à l’ombre des grands arbres dans le parc de Font-Colombe avec le sentiment d’avoir participé à notre mesure à la protection des océans. Car ces déchets, perdus dans la ville, auraient certainement terminé leur course au fond de notre mer Méditerranée…

 

Surfrider.jpg

Gens_du_voyage_Site.jpg

 

"Après plusieurs mois de confinement d'abord sans pouvoir retrouver le chemin de l’église, nous étions tous heureux de nous revoir. Les nouvelles par téléphone certes nous ont fait du bien, mais se retrouver était une grande joie.

Pendant cette période au combien exceptionnelle chacun a eu le souci de l’autre et les nouvelles ont circulé.

Même si les conditions de confinement n'étaient pas les mêmes pour les uns et les autres, il nous aura fallu aménager et inventer des temps de prières sans eucharistie. Notre paroisse a édité chaque jour un temps de méditation ou des homélies pour les dimanches. La radio et les chaînes cathodiques et même le Pape François, nous ont aidés à vivre les célébrations à la maison.

C’est donc après ce trou d'air que nous nous déconfinons prudemment pour remettre en route notre aumônerie afin de créer une perspective positive. Et c’est donc ensemble, en respectant les distances sanitaires, que nous nous remettons en route. Cette route, elle est balisée par un parcours autour de textes de Paul et par les messes des défunts et de Noël. Nous allons faire deux pèlerinages à Notre-Dame du Suc où nous en profiterons pour rendre hommage au père Jo Bertrand et très certainement un pèlerinage à Lourdes.

Plusieurs enfants et une adulte souhaitent faire leur première communion et une adulte sa confirmation. Nos rencontres sont joyeuses mais aussi studieuses : un groupe pour la préparation des sacrements et l'autre pour une réflexion sur les textes de Paul.

Voilà une belle année qui s'annonce dans l'attente de notre grand pèlerinage des Sainte Marie de la mer.

Un grand merci à Françoise Arsac et Vincent Goguey pour leurs beaux textes."

L'équipe de l'aumônerie des gens du voyages du diocèse de Montpellier

Homélie de Mgr Pierre-Marie Carré pour la messe chrismale
Cathédrale Saint-Pierre, 29 juin 2020

 

Pierre et Paul sont d’abord des Apôtres, c’est-à-dire des hommes qui ont été saisis par le Christ, chacun à sa manière. L’un, en train de pêcher sur les bords du lac de Galilée, est arrivé peu à peu à déclarer à Jésus les mots que nous venons d’entendre : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu Vivant ! » L’autre a été saisi sur le chemin de Damas, alors qu’il partait en expédition contre la communauté chrétienne qui était dans cette ville. Saisis par le Christ, n’est-ce pas aussi ce qui nous est arrivé, à vous, frères prêtres, à vous les diacres, les consacré(es), à nous évêques, et à vous tous, fidèles du Christ ? Aujourd’hui, on ne peut pas être un vrai disciple du Christ si l’on n’a pas vécu une rencontre avec lui. Rappelons-nous ces moments fondateurs pour notre vie chrétienne.

Apôtres, saisis par le Christ, Pierre et Paul ont été envoyés ; nous le savons, c’est le sens du mot Apôtre. Selon l’évangile de st Marc, Jésus avait constitué le groupe des 12 pour « être avec lui et pour les envoyer » porter l’Evangile. Tous deux l’ont fait, chacun selon sa grâce et d’une manière originale. Nous connaissons bien les voyages missionnaires de st Paul et son activité incessante. Nous aimons aussi les épisodes de l’Evangile qui nous présentent le cheminement spirituel de saint Pierre avec ses lumières et ses faiblesses.  Nous tous aussi, frères et sœurs, nous sommes des envoyés. Vous savez que le Pape François aime l’expression « disciples-missionnaires » ; cela n’est pas réservé à quelques privilégiés. Tous, nous sommes appelés à être témoins de ce que suscite la rencontre avec le Christ dans une vie, du bouleversement qu’elle entraîne. Car ce n’est vraiment pas la même chose que de vivre avec le Christ ou sans lui, n’est-ce pas ? Demandons à ces grands Apôtres que sont Pierre et Paul, d’obtenir leur ardeur missionnaire, leur audace à être témoin.

Pierre et Paul ont des tempéraments, des enracinements culturels, des histoires personnelles bien différents. Il est facile de les opposer et de choisir l’un plutôt que l’autre, d’autant qu’ils se sont affrontés et n’étaient pas d’accord sur tout ! Mais notre Eglise n’a pas voulu les séparer, encore moins les opposer, et elle le manifeste en les fêtant ensemble le même jour. C’est l’une des tâches de notre Eglise que d’être capable de susciter une communion entre des personnes que tout ou presque pourrait opposer ! Se découvrir comme des frères, se réjouir du bien que fait l’autre même si je n’aurais pas agi comme lui, s’accepter à travers des oppositions, prier les uns pour les autres, voilà ce que nous avons à vivre constamment en apprenant à résister aux tentations du « Diviseur », en grec « diabolos ». C’est la mission des Apôtres, et des pasteurs d’abord, que d’agir pour une vraie communion. C’est aussi l’affaire de tous : il est si facile de critiquer et de semer la zizanie ! Il est certes plus coûteux de rechercher toujours la communion, mais c’est le témoignage évangélique que nous avons à donner.

Je voudrais rendre grâce au Seigneur, avec vous, pour ces grands Apôtres, les colonnes de l’Eglise que sont Pierre et Paul. Rendre grâce aussi pour tous ceux qui, au fil des siècles, ont été disciples-missionnaires et ont porté le trésor de l’Evangile dans des vases d’argile. Je voudrais tout spécialement en ce jour où nous célébrons la messe chrismale, rendre grâce au Seigneur pour le ministère des prêtres et celui des diacres. Ils ont tenu bon pendant les longues semaines de confinement et se sont ingéniés à trouver des manières nouvelles pour aider les communautés qui leur sont confiées à célébrer le Seigneur et à le prier, à annoncer l’Evangile et à servir ceux qui sont dans des situations de fragilité. Que le Seigneur leur rende largement ce qu’ils ont donné ! Ils renouvelleront leur engagement tout à l’heure ; priez pour eux et avec eux ! La messe chrismale, tout spécialement en ce 29 juin, est un des temps privilégiés où nous retrouvons la force qui vient de Dieu. Pierre et Paul, chacun à sa façon, ont fait l’expérience que sans la grâce de Dieu ils ne pouvaient pas grand-chose. C’est toujours vrai ! La grâce de Dieu nous est donnée tout particulièrement à travers les sacrements et les huiles qui vont être bénies et consacrées en sont des signes :

  • L’huile des catéchumènes manifeste la force de Dieu nécessaire dans les combats spirituels.
  • L’huile des malades est indispensable pour ceux qui souffrent dans leur corps, et nous savons que la maladie physique rejaillit dans les domaines spirituel et psychologique.
  • Le Saint Chrême manifeste tout spécialement le don de l’Esprit Saint qui anime chacun de nous depuis le baptême et la confirmation, et qui est donné aussi lors de l’ordination des prêtres et des évêques.

Que cette célébration nous communique une joie plus forte que toutes les peurs, la joie de l’Evangile, celle des disciples-missionnaires que nous sommes tous appelés à devenir. Amen !

 

✝ Pierre-Marie Carré
Archevêque de Montpellier

 

La Communauté de l'Emmanuel et le Sanctuaire de Notre-Dame du Suc organisent cette année des "Sessions de l'Emmanuel" du 7 au 9 août 2020, à Brissac, au Sanctuaire de Notre-Dame du Suc.
Une occasion de louer, adorer, écouter les enseignements proposés, sans oublier la messe quotidienne, le sacrement de réconciliation et les temps de convivialité.


 

Affiche.jpg